top of page

Tabagisme au Luxembourg : qu'en pensent les partis politiques ?

Le 8 octobre, nous serons invités à élire nos prochains représentants à la Chambre des députés à l'occasion des élections législatives. La Fondation Cancer est allée à la rencontre des sept partis pour recueillir leurs positions sur certaines questions relatives à la lutte contre le tabagisme. Des mesures promues par la Génération Sans Tabac pour permettre aux enfants et aux jeunes de grandir dans un environnement sans fumée.



Augmentation du prix des produits du tabac et harmonisation des taxes


La lutte antitabac est loin de faire l’unanimité sur l’échiquier politique – notamment en ce qui concerne une éventuelle augmentation d’au moins 10 % du prix des produits du tabac annuellement. Seuls déi Lénk et déi Gréng y sont favorables. Le LSAP est certes pour une augmentation mais pas de cette ampleur. L’ADR voit dans une augmentation des prix une ingérence de l’État dans la vie privée. Le DP rappelle que le Conseil d’État a validé une augmentation de 20 centimes d’euro du prix du paquet de 20 cigarettes et qu’il faut attendre de voir les effets de cette mesure avant de programmer d’autres augmentations. Le CSV est, lui aussi, opposé à une augmentation.


Tous les produits du tabac ne sont pas taxés de la même manière au Luxembourg. En harmonisant les taxes de tous les produits contenant de la nicotine, nous pourrons prévenir la consommation d'autres produits moins onéreux que la cigarette classique. Seul le DP se montre défavorable à cette mesure.


Interdiction de fumer dans les voitures en présence de mineurs et de non-fumeurs


A la question de savoir s’il faut interdire de fumer à bord d’un véhicule en présence de mineurs, le DP est le seul parti à répondre par la négative. Dans la lutte contre le tabac, le parti dit privilégier l’information et la sensibilisation plutôt qu’une politique de prohibition.


L'ADR, le DP et les Piraten ne souhaitent pas mettre en place une interdiction de fumer dans les voitures en présence de non-fumeurs.


Interdiction de la publicité et des distributeurs automatiques, introduction d'une licence pour la vente de tabac


La visibilité des produits du tabac est un aspect important de la prévention du tabagisme. Ainsi, nous encourageons les politiques à agir pour que ces produits ne soient plus exposés sur les points de vente et à interdire les annonces publicitaires pour le tabac. Nous demandons également le retrait des distributeurs automatiques de tabac et l'introduction d'un système de licence pour la vente.


déi Lénk veulent réduire drastiquement le nombre des points de vente et limiter la quantité de tabac autorisée à acheter par personne. Seul le DP souhaite conserver la visibilité des produits du tabac. L’ADR, le CSV et le DP n’adhèrent pas à l’interdiction de la publicité et tiennent à conserver les distributeurs. Le DP et les Piraten ne souhaitent pas introduire une licence pour la vente de tabac.



Interdiction de fumer sur le lieu de travail


La question de savoir s’il y a lieu de réviser la législation interdisant de fumer sur le lieu de travail se révèle être une véritable pomme de discorde entre les partis. L’ADR, le DP, le LSAP et les Piraten sont contre, les autres partis préconisent une révision.


Soutien au sevrage tabagique


Nous plaidons pour que le soutien au sevrage tabagique soit mieux intégré aux traitements des patients. Il faudrait proposer une aide au sevrage aux fumeurs qui reçoivent un traitement en milieu hospitalier. Seuls le DP et les Piraten n’adhèrent pas à cette mesure.


Interdiction de fumer dans les installations sportives et les parties communes


Une augmentation des lieux sans tabac permettra de protéger activement la population du tabagisme passif. déi Gréng et déi Lénk sont favorables à une interdiction de fumer au sein des installations sportives, ouvertes et fermées, et des parties communes des résidences. Le CSV adhère à la première mesure et rejette la deuxième. Au contraire, l'ADR et le LSAP adhèrent à la deuxième et rejettent la première. Le DP et les Piraten sont défavorables aux deux.


Toutes ces mesures sont au cœur de la stratégie de la Génération Sans Tabac pour parvenir à la création d'un environnement sans fumée d'ici 2040. Cette enquête menée par la Fondation Cancer révèle un soutien de la part de déi Gréng et de déi Lénk, qui se montrent en faveur de toutes les revendications. Au contraire, le DP y est défavorable au motif qu'il vaut mieux informer qu'interdire. Les Piraten misent, eux aussi, sur la responsabilité individuelle mais restent ouverts à une amélioration du travail de prévention. L’ADR est en faveur de certaines mesures mais veut éviter une ingérence trop forte de l’État. Le CSV est également d’accord sur de nombreux points mais s’oppose notamment à l’augmentation constante des produits du tabac ou à l’interdiction de la publicité en leur faveur.

Comments


bottom of page